Le burn-out

Les bienfaits de la méditation
Les bienfaits de la méditation
24 mai 2019
Promenade et psychisme
Les bienfaits de la balade en nature sur le psychisme
11 juin 2019

Le burn-out

Le burn-out

En France, près de 3 millions de personnes sont touchées par une très grande fatigue psychologique liée au stress professionnel : le burn-out.

Le burn-out, qu’est-ce que c’est ?

Le burn-out

Le burn-out, appelé aussi épuisement professionnel, est un état dépressif lié au milieu professionnel. Considéré pour certains comme une maladie, il est provoqué à la suite d’une constante et intensive exposition au stress lié au travail. Les personnes qui en souffrent sont celles qui s’investissent beaucoup dans leur travail, mais qui exercent aussi un métier qui fait appel au mental, aux émotions et à l’affect, ou encore un métier à responsabilités.

Le burn-out se manifeste lorsque le travailleur ressent un écart trop important entre ses attentes, la représentation qu’il se fait de son métier et la réalité de son travail. 

Les causes du burn-out sont variées : des journées longues et monotones, pression au résultat, surcharge, objectifs peu clairs, insécurité etc…

Comment se traduit l’épuisement professionnel ?

Cet épuisement entraîne des symptômes liés au comportement : irritabilité, manque d’énergie, impatience, impulsivité. L’insomnie, le manque de concentration et la perte de motivation sont aussi des symptômes fréquents. Il arrive que le stress provoque chez certains des douleurs physiques (maux de ventre, eczéma…). Plus grave encore, le burn-out peut avoir un réel impact psychologique. Il peut entraîner un sentiment constant d’échec professionnel, de l’anxiété, de la tristesse mais aussi une perte de confiance et d’estime de soi.

Face à des situations de stress professionnel intensif, la personne en burn-out ne parvient plus à faire face.

Comment y remédier ?

Le burn-out

La prévention est le mot d’ordre. Celle-ci doit se faire tant au sein de l’entreprise que dans la sphère personnelle.

Il est important de prendre du recul et d’intérioriser le fait que la santé mentale est prioritaire sur le travail. Identifier des objectifs professionnels adéquats et atteignables constituent une première étape.

Il est essentiel de ne pas négliger ses propres besoins et d’accepter que nous ne sommes pas infaillibles.

Si la prise de recul est difficile, la méditation de pleine conscience constitue une solution. S’inscrivant dans une démarche de qualité de vie au travail, le but de cette dernière est de se libérer de ses pensées et de se focaliser sur le moment présent. Cela permet d’apprendre à gérer ses émotions notamment celles liées au stress.

De manière générale, elle vise à faire ressentir un calme mental et un meilleur contrôle de ses émotions, pendant la méditation, mais aussi dans la vie quotidienne. Ce qui permet sur le long terme, de trouver un équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle.