Choisir votre Spécialiste


Le Psychologue :

Définition :

Le psychologue, spécialisé dans un courant scientifique spécifique, est un professionnel du fonctionnement psychique et des psychopathologies (étude des maladies mentales et de leurs causes), du comportement humain, de la personnalité et des relations interpersonnelles.
Son intervention se fait dans divers domaines de la société : l’éducation, la santé, les associations, le travail, le sport, le médico-social etc.
Son objectif est de préserver, de maintenir ou améliorer le bien-être ou la qualité de vie d’un individu et de sa santé psychique. Mais également de développer ses capacités ou favoriser son intégration sociale. Sa visée est de rendre compréhensible un problème, d’en évaluer la portée et la gravité. Il propose ensuite une aide adaptée à la personne.
Le psychologue utilise des méthodes d’intervention spécifiques basées sur des approches théoriques variées.
Par conséquent, ses spécialisations sont multiples : psychologie clinique, psychologie cognitive, psychologie du développement, psychologie du travail etc.)

Sa formation :

Le psychologue est une personne ayant suivi un cursus de psychologie dans une université ou une école privée sous contrat avec l’état.
Le cursus comprend 5 ans de formation en sciences humaines et psychologie (Master II et mémoire validé).
Le titre de psychologue est un titre protégé par la loi n° 85-772 du 25 juillet 1985.
Le psychologue, en France, est dans l’obligation de s’enregistrer au sein du répertoire ADELI. Celui-ci est un système d’information national sur les professionnels relevant du code de la santé publique, du code de l’action sociale et des personnes autorisées à faire usage du titre de psychologue.
En Belgique, le titre de psychologue est protégé par la loi du 8 novembre 1993. Le titre y peut être porté seulement par les personnes inscrites sur la liste de la Commission des Psychologues, une instance publique au niveau fédéral.


Le Psychothérapeute :

Définition :

Le psychothérapeute est un professionnel de la médecine douce habilité à traiter des personnes souffrant de troubles psychiques ou somatiques.
Il est spécialisé dans l’aide à autrui en adoptant une méthode déterminée (psychanalyse, thérapie comportementale, familiale etc). Il peut également associé différentes méthodes, ce que l’on nommera thérapies multi référentielles.
Son travail consiste à aider des individus à se libérer des traumatismes du passé mais aussi à comprendre son état afin d’atteindre un bien-être intérieur.

Le psychothérapeute va suivre son patient tout au long de sa psychothérapie.
La psychothérapie, contrairement à la psychologie ou à la psychiatrie, ne traite pas au niveau des symptômes, toutefois elle traite au niveau de la racine du problème qui cause les symptômes.
Il existe de nombreux types de psychothérapie mais également différents psychothérapeutes. Les pratiques et les approches peuvent différer d’un psychothérapeute à l’autre.
Il n’y a donc pas de « règles » à suivre.
Il est conseiller pour l’individu de prendre connaissance des différentes approches afin qu’il se dirige vers le spécialiste qui saura répondre de manière précise à ses attentes.

Sa formation :

Le psychothérapeute est une personne ayant suivi des études en psychologie, en psychiatrie ou en sciences humaines. Le cursus comprend au moins 3 ans d études (licence). Le titre exige une thérapie personnelle accomplie ou en cours. Le titre de psychothérapeute est réglementé depuis peu en France. Avant n’importe qui pouvait se dire psychothérapeute. La loi française a décidé qu’étaient psychothérapeutes tous les psychologues et les médecins.
Désormais le terme de psychothérapeute a été remplacé par le terme psychopraticien. Il ne s’agit pas d’un titre mais simplement de la dénomination d’une activité professionnelle. Son obtention exige de suivre une formation complète d’une méthode connue telles que la gestalt-thérapie, l’analyse transactionnelle, l’hypnose éricksonienne, la PNL (programmation neuro-linguistique) etc.
Le titre de psychothérapeute est réglementé depuis le 20 mai 2010 dans le cadre de la loi « Hôpitaux, Patients, Santé, Territoire » (dite loi HPST).
De plus, seuls les psychothérapeutes répertoriés au fichier national des psychothérapeutes établi département par département par les Agences Régionales de Santé, après avoir fourni la preuve de la formation suivie, peuvent faire usage du titre de Psychothérapeute.